fbpx

Quand le son apaise

Quand le son apaise
 

La thérapie par vibrations, plus connue sous le nom de sonothérapie, fait de plus en plus d’adeptes. Comment cette discipline arrive-t-elle à apaiser autant les douleurs physiques que morales ?

 Si la sonothérapie existe depuis déjà plusieurs siècles près du pourtour himalayen, il aura fallu attendre le XXIe siècle pour qu’elle se développe en Occident. Basée sur les sons vibratoires, cette pratique thérapeutique et holistique est de plus en plus reconnue par les spécialistes du bien-être et les professionnels de santé, tant pour ses bienfaits sur le corps que sur l’esprit.

L’influence du son sur le corps

Le son émanant d’un bol tibétain ou d’un carillon Koshi infl ue sur notre être tout entier. Que l’on soit bébé, jeune enfant, adolescent, adulte ou senior, le corps et l’esprit sont réceptifs aux ondes acoustiques. En effet, plus que le bruit qui provient de ces instruments, ce sont leurs vibrations qui se répandent en nous, bien plus loin que dans nos oreilles. Ces diapasons plutôt graves pénètrent notre cerveau et se propagent à travers notre peau,

Un apaisement pour tous

La thérapie par À la fi n d’une séance, lors de la relaxation, il n’est pas rare que les yogis s’allongent et écoutent leur professeur sonner le bol tibétain, en cristal ou un tambour. Les vibrations qui s’en échappent les aident à se détendre et à méditer. Certains thérapeutes en développement personnel se servent aussi de la sonothérapie pour aider leurs patients à ressentir un relâchement cérébral. Ils utilisent également cette pratique pour parfaire un état de conscience modifi é et ainsi dénouer certains blocages émotionnels. Vous pouvez également retrouver des instruments vibratoires au sein d’un spa ou dans un institut qui pratique des massages sonores.

Initiation à la maison

Vous n’avez pas le temps ni la possibilité d’aller pratiquer la sonothérapie en extérieur ? Pas de panique, c’est la sonothérapie qui viendra à vous ! Il est en effet possible de pratiquer cette thérapie des sons chez soi grâce à des gongs ou des bols chantants. Pour ce faire, asseyez-vous dans une pièce au calme pendant quelques minutes, surtout si vous ressentez en pleine journée le besoin de faire baisser le stress du quotidien ou de retrouver la paix intérieure.

Il est recommandé d’utiliser des sons graves et doux au moment du coucher, pour les adultes mais aussi pour les enfants, histoire de se recentrer et de favoriser l’endormissement. Si, au contraire, vous avez envie de gagner en vitalité, laissez-vous aller à des sons plus aigus et plus forts, qui vous stimuleront instantanément.

 Si la sonothérapie existe depuis déjà plusieurs siècles près du pourtour himalayen, il aura fallu attendre le XXIe siècle pour qu’elle se développe en Occident. Basée sur les sons vibratoires, cette pratique thérapeutique et holistique est de plus en plus reconnue par les spécialistes du bien-être et les professionnels de santé, tant pour ses bienfaits sur le corps que sur l’esprit.

L’influence du son sur le corps

Le son émanant d’un bol tibétain ou d’un carillon Koshi infl ue sur notre être tout entier. Que l’on soit bébé, jeune enfant, adolescent, adulte ou senior, le corps et l’esprit sont réceptifs aux ondes acoustiques. En effet, plus que le bruit qui provient de ces instruments, ce sont leurs vibrations qui se répandent en nous, bien plus loin que dans nos oreilles. Ces diapasons plutôt graves pénètrent notre cerveau et se propagent à travers notre peau,

Un apaisement pour tous

La thérapie par À la fi n d’une séance, lors de la relaxation, il n’est pas rare que les yogis s’allongent et écoutent leur professeur sonner le bol tibétain, en cristal ou un tambour. Les vibrations qui s’en échappent les aident à se détendre et à méditer. Certains thérapeutes en développement personnel se servent aussi de la sonothérapie pour aider leurs patients à ressentir un relâchement cérébral. Ils utilisent également cette pratique pour parfaire un état de conscience modifi é et ainsi dénouer certains blocages émotionnels. Vous pouvez également retrouver des instruments vibratoires au sein d’un spa ou dans un institut qui pratique des massages sonores.

Initiation à la maison

Vous n’avez pas le temps ni la possibilité d’aller pratiquer la sonothérapie en extérieur ? Pas de panique, c’est la sonothérapie qui viendra à vous ! Il est en effet possible de pratiquer cette thérapie des sons chez soi grâce à des gongs ou des bols chantants. Pour ce faire, asseyez-vous dans une pièce au calme pendant quelques minutes, surtout si vous ressentez en pleine journée le besoin de faire baisser le stress du quotidien ou de retrouver la paix intérieure.

Il est recommandé d’utiliser des sons graves et doux au moment du coucher, pour les adultes mais aussi pour les enfants, histoire de se recentrer et de favoriser l’endormissement. Si, au contraire, vous avez envie de gagner en vitalité, laissez-vous aller à des sons plus aigus et plus forts, qui vous stimuleront instantanément.

Chercher un article

Les archives


La Newsletter Femmes.nc


En kiosque :

Femmes.nc est un site du Groupe Melchior. ©