fbpx

Poitrine, on évite le rebond !

Poitrine, on évite le rebond !

On le sait, faire du sport est bénéfi que pour la santé. Cependant, la pratique d’une activité peut s’avérer gênante, voire douloureuse pour nos seins. Découvrez les règles d’or à respecter pour prendre soin de votre poitrine.

Vous redoutez de vous entraîner ou avez carrément décidé d’arrêter le sport car votre buste vous fait trop souffrir ? Vous n’êtes pas seule : près de 25 % des femmes ont déjà dû écourter leur séance à cause de l’inconfort causé par les mouvements de leur poitrine. Et pour cause : lors d’un effort intense, son poids peut être multiplié par cinq, et le rebond peut aller jusqu’à 10 cm, ce qui occasionne potentiellement des dommages irréversibles sur les ligaments qui la maintiennent.

Pour éviter tout problème, la meilleure solution est alors de porter à chaque séance un soutien-gorge de sport adapté.

Comment choisir la brassière adéquate ?

Lors du choix de votre soutien-gorge de sport, plusieurs critères importants sont à prendre en compte. En premier lieu, assurez-vous de bien connaître votre taille de bonnet et de tour de buste. Cela peut vous sembler évident, et pourtant, près de 70 % des femmes ignorent leur taille réelle. Or, un soutien-gorge mal adapté est moins efficace et peut provoquer irritations et frottements désagréables. Ensuite, adaptez le maintien de votre brassière en fonction de l’activité pratiquée : douce (yoga, marche), modérée (Pilates, musculation) ou intense (cross-training, course à pied). La plupart du temps, cette information est indiquée sur le vêtement, mais la taille des bretelles peut également vous donner un indice : en général, plus celles-ci sont larges, plus votre poitrine sera maintenue.

Choisissez également un modèle confortable, si possible sans armature, pour éviter de vous blesser. Un bon soutien peut réduire jusqu’à 80 % les mouvements de la poitrine et vous aidera à préserver sa fermeté. Un indispensable quels que soient votre âge, votre taille ou la discipline pratiquée.

Le saviez-vous ?

La poitrine n’est pas un muscle. Toutefois, comme elle repose sur les pectoraux, renforcer ceux-ci à l’aide d’exercices comme les pompes participe à conserver sa forme.

Vous redoutez de vous entraîner ou avez carrément décidé d’arrêter le sport car votre buste vous fait trop souffrir ? Vous n’êtes pas seule : près de 25 % des femmes ont déjà dû écourter leur séance à cause de l’inconfort causé par les mouvements de leur poitrine. Et pour cause : lors d’un effort intense, son poids peut être multiplié par cinq, et le rebond peut aller jusqu’à 10 cm, ce qui occasionne potentiellement des dommages irréversibles sur les ligaments qui la maintiennent.

Pour éviter tout problème, la meilleure solution est alors de porter à chaque séance un soutien-gorge de sport adapté.

Comment choisir la brassière adéquate ?

Lors du choix de votre soutien-gorge de sport, plusieurs critères importants sont à prendre en compte. En premier lieu, assurez-vous de bien connaître votre taille de bonnet et de tour de buste. Cela peut vous sembler évident, et pourtant, près de 70 % des femmes ignorent leur taille réelle. Or, un soutien-gorge mal adapté est moins efficace et peut provoquer irritations et frottements désagréables. Ensuite, adaptez le maintien de votre brassière en fonction de l’activité pratiquée : douce (yoga, marche), modérée (Pilates, musculation) ou intense (cross-training, course à pied). La plupart du temps, cette information est indiquée sur le vêtement, mais la taille des bretelles peut également vous donner un indice : en général, plus celles-ci sont larges, plus votre poitrine sera maintenue.

Choisissez également un modèle confortable, si possible sans armature, pour éviter de vous blesser. Un bon soutien peut réduire jusqu’à 80 % les mouvements de la poitrine et vous aidera à préserver sa fermeté. Un indispensable quels que soient votre âge, votre taille ou la discipline pratiquée.

Le saviez-vous ?

La poitrine n’est pas un muscle. Toutefois, comme elle repose sur les pectoraux, renforcer ceux-ci à l’aide d’exercices comme les pompes participe à conserver sa forme.