fbpx

Le batch cooking on s’y met ?

Le batch cooking on s’y met ?
 

Les diététiciens-nutritionnistes le disent : il faut manger varié et équilibré. Mais comment faire lorsque nos semaines sont chargées ? Une solution : le batch cooking.

Le batch cooking consiste à « cuisiner en lots » en une seule fois ! Une fois par semaine - le dimanche restant le jour le plus approprié et le mieux adapté - il faudra vous octroyer quelques heures (entre 3 et 4 heures en général), pour cuisiner vos plats de la semaine. La première étape consiste en la planification du menu, la deuxième correspond aux courses, quant à la troisième, elle est celle du passage en cuisine. Si vous ne l’avez pas encore compris, l’étape de la réalisation du menu est la plus importante. En plus d’être votre guide, le menu établi vous permettra de gagner du temps, de faire des économies, de respecter l’équilibre alimentaire comme les saisons, de manger du « fait maison », d’éviter le gaspillage, mais aussi, dans la mesure du possible, de manger local et/ou « bio ».

Bien s’organiser

D’accord, mais comment faire lorsque l’on est à court d’idées ? En plus de vous inspirer de vos repas habituels, n’hésitez pas à aller « piocher » des informations sur Internet, sur les réseaux sociaux ou bien encore dans les livres qui sont de véritables banques d’informations ! Conseil : classifiez vos achats de la façon suivante :

❖ Protéines : viande, volaille, poisson, oeufs, jambon …

❖ Féculents : céréales (riz, pâtes, semoule, quinoa, boulgour …), tubercules (patate douce, pomme de terre, igname, taro, manioc ...), légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots rouges ...)

❖ Légumes : frais, en boîte ou surgelés

❖ Desserts / encas / goûters : fruits frais, compotes sans sucre ajouté, fruits secs, graines oléagineuses, yaourts, fromage blanc, fromages

❖ Épicerie fine à toujours avoir : huile d’olive, herbes aromatiques, épices, moutarde, ail, oignon ...

Y a plus qu’à…

C’est parti, votre menu et vos courses sont faits, place aux fourneaux ! Armé de votre menu, organisez-vous de la manière suivante : cuisinez séparément les féculents et les légumes, prévoyez vos protéines, pensez aussi à cuire un à deux plats entiers (chili con carne, gratin, hachis parmentier). Une fois les plats prêts, stockez-les dans des contenants hermétiques séparés, au frais ou au congélateur. Le soir venu, assemblez les aliments, réchauffez-les, dégustez et profitez ! N’hésitez pas à y ajouter des herbes fraîches, un filet de citron ou bien encore vos graines oléagineuses préférées.

Le batch cooking consiste à « cuisiner en lots » en une seule fois ! Une fois par semaine - le dimanche restant le jour le plus approprié et le mieux adapté - il faudra vous octroyer quelques heures (entre 3 et 4 heures en général), pour cuisiner vos plats de la semaine. La première étape consiste en la planification du menu, la deuxième correspond aux courses, quant à la troisième, elle est celle du passage en cuisine. Si vous ne l’avez pas encore compris, l’étape de la réalisation du menu est la plus importante. En plus d’être votre guide, le menu établi vous permettra de gagner du temps, de faire des économies, de respecter l’équilibre alimentaire comme les saisons, de manger du « fait maison », d’éviter le gaspillage, mais aussi, dans la mesure du possible, de manger local et/ou « bio ».

Bien s’organiser

D’accord, mais comment faire lorsque l’on est à court d’idées ? En plus de vous inspirer de vos repas habituels, n’hésitez pas à aller « piocher » des informations sur Internet, sur les réseaux sociaux ou bien encore dans les livres qui sont de véritables banques d’informations ! Conseil : classifiez vos achats de la façon suivante :

❖ Protéines : viande, volaille, poisson, oeufs, jambon …

❖ Féculents : céréales (riz, pâtes, semoule, quinoa, boulgour …), tubercules (patate douce, pomme de terre, igname, taro, manioc ...), légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots rouges ...)

❖ Légumes : frais, en boîte ou surgelés

❖ Desserts / encas / goûters : fruits frais, compotes sans sucre ajouté, fruits secs, graines oléagineuses, yaourts, fromage blanc, fromages

❖ Épicerie fine à toujours avoir : huile d’olive, herbes aromatiques, épices, moutarde, ail, oignon ...

Y a plus qu’à…

C’est parti, votre menu et vos courses sont faits, place aux fourneaux ! Armé de votre menu, organisez-vous de la manière suivante : cuisinez séparément les féculents et les légumes, prévoyez vos protéines, pensez aussi à cuire un à deux plats entiers (chili con carne, gratin, hachis parmentier). Une fois les plats prêts, stockez-les dans des contenants hermétiques séparés, au frais ou au congélateur. Le soir venu, assemblez les aliments, réchauffez-les, dégustez et profitez ! N’hésitez pas à y ajouter des herbes fraîches, un filet de citron ou bien encore vos graines oléagineuses préférées.

Chercher un article

Les archives


La Newsletter Femmes.nc


En kiosque :

Femmes.nc est un site du Groupe Melchior. ©