fbpx

La marche athlétique

La marche athlétique
 

Cette discipline encore peu connue possède pourtant des avantages similaires à ceux de la course à pied et peut s’avérer une véritable alliée pour votre santé. Découvrez les atouts de ce sport singulier accessible à tous.

Vous souhaitez vous remettre en forme en pratiquant une activité cardio. Le hic : vous détestez courir ! Et si vous testiez la marche athlétique ? Loin d’être une promenade de santé, cette activité représentée aux Jeux Olympiques au sein de la famille de l’athlétisme consiste à marcher le plus rapidement possible sur une distance donnée en gardant en permanence un pied en contact avec le sol. Intriguée ? N’hésitez plus : cette discipline sportive vous séduira tant pour ses bienfaits santé que par son côté pratique.

Comment pratiquer la marche athlétique ?

Le grand avantage de la marche athlétique, c’est qu’elle nécessite peu de matériel – une bonne paire de baskets et des vêtements techniques suffisent – et peut se pratiquer n’importe où ! Préférez cependant les terrains assez plats et relativement peu accidentés. Ensuite, il vous faut adopter la bonne posture : tenez-vous bien droite, le buste relevé et le regard fixé devant vous. Verrouillez vos genoux de sorte que votre jambe de soutien reste tendue, de l’attaque au sol jusqu’au passage à la verticale, quand le pied est au-dessous du corps. Veillez bien à ne pas décoller les deux pieds en même temps. Pour vous équilibrer, gagnez en vitesse et rythmez votre cadence, le mouvement de vos bras est essentiel : leur balancement donne toute sa dynamique à votre allure.

Cette technique n’est pas aisée à maîtriser. Il vous faudra donc probablement plusieurs séances avant de l’effectuer correctement. Vous pouvez également demander l’avis d’un coach qui saura vous donner de bons conseils et corriger vos erreurs. Attention aussi à ne pas confondre la marche athlétique avec la marche récréative ! Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un sport exigeant qui sollicite le coeur et les muscles, et non une simple balade. Pour vous motiver, n’hésitez pas à la pratiquer à plusieurs. Et pourquoi pas avec votre ado ? Pas assez ludique pour nombre d’entre eux, certains commencent à y tâter. Et à apprécier. Comme Victor : « Ça défoule et ça permet de se vider l’esprit. J’aime bien me faire mal, aller au bout de l’effort et la marche c’est exactement ça. » Et il rajoute : « Il y a une sorte d’esprit de compétition envers soi-même que j’aime bien. »

lma01 751c8

Un atout pleine forme ?

Les bienfaits de la marche athlétique sont nombreux. Comme toute activité d’endurance, elle aide à la prévention des maladies cardiovasculaires (infarctus, hypertension, insuffisance cardiaque) qui sont la première cause de mortalité dans le monde. Son intensité vous aide également à réguler votre poids : une heure de pratique vous permet de brûler entre 400 et 500 calories ! Enfin, un entraînement régulier vous fera gagner en endurance : vous serez probablement vite capable de parcourir de longues distances et de marcher bien plus longtemps que vous ne pouvez jogger. C’est aussi un excellent exercice pour développer sa souplesse, notamment au niveau des hanches.

Marche vs course à pied

Même si elle reste potentiellement traumatisante pour le corps – risques de foulures, d’entorses ou encore de claquages musculaires –, la marche athlétique est néanmoins plus douce que la course à pied, notamment pour le dos et les articulations. À chaque kilomètre de course parcouru, vous effectuez environ 800 réceptions pied-sol, avec 5 à 8 fois le poids du corps à chaque impact ! Ces chocs répétés accélèrent le vieillissement articulaire et le développement de l’arthrose. L’impact est nettement moindre avec la marche athlétique, puisque l’un des pieds est constamment en contact avec le sol. Idem pour votre dos, qui ne ressent pratiquement aucun choc lors de la pratique de cette activité. En revanche, vous pourriez éprouver davantage de douleurs et de courbatures dans vos ischio-jambiers – les grands muscles à l’arrière des cuisses – tandis que la plupart des coureurs ont tendance à avoir mal dans les quadriceps. Alors, convaincue ?

Vous souhaitez vous remettre en forme en pratiquant une activité cardio. Le hic : vous détestez courir ! Et si vous testiez la marche athlétique ? Loin d’être une promenade de santé, cette activité représentée aux Jeux Olympiques au sein de la famille de l’athlétisme consiste à marcher le plus rapidement possible sur une distance donnée en gardant en permanence un pied en contact avec le sol. Intriguée ? N’hésitez plus : cette discipline sportive vous séduira tant pour ses bienfaits santé que par son côté pratique.

Comment pratiquer la marche athlétique ?

Le grand avantage de la marche athlétique, c’est qu’elle nécessite peu de matériel – une bonne paire de baskets et des vêtements techniques suffisent – et peut se pratiquer n’importe où ! Préférez cependant les terrains assez plats et relativement peu accidentés. Ensuite, il vous faut adopter la bonne posture : tenez-vous bien droite, le buste relevé et le regard fixé devant vous. Verrouillez vos genoux de sorte que votre jambe de soutien reste tendue, de l’attaque au sol jusqu’au passage à la verticale, quand le pied est au-dessous du corps. Veillez bien à ne pas décoller les deux pieds en même temps. Pour vous équilibrer, gagnez en vitesse et rythmez votre cadence, le mouvement de vos bras est essentiel : leur balancement donne toute sa dynamique à votre allure.

Cette technique n’est pas aisée à maîtriser. Il vous faudra donc probablement plusieurs séances avant de l’effectuer correctement. Vous pouvez également demander l’avis d’un coach qui saura vous donner de bons conseils et corriger vos erreurs. Attention aussi à ne pas confondre la marche athlétique avec la marche récréative ! Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un sport exigeant qui sollicite le coeur et les muscles, et non une simple balade. Pour vous motiver, n’hésitez pas à la pratiquer à plusieurs. Et pourquoi pas avec votre ado ? Pas assez ludique pour nombre d’entre eux, certains commencent à y tâter. Et à apprécier. Comme Victor : « Ça défoule et ça permet de se vider l’esprit. J’aime bien me faire mal, aller au bout de l’effort et la marche c’est exactement ça. » Et il rajoute : « Il y a une sorte d’esprit de compétition envers soi-même que j’aime bien. »

lma01 751c8

Un atout pleine forme ?

Les bienfaits de la marche athlétique sont nombreux. Comme toute activité d’endurance, elle aide à la prévention des maladies cardiovasculaires (infarctus, hypertension, insuffisance cardiaque) qui sont la première cause de mortalité dans le monde. Son intensité vous aide également à réguler votre poids : une heure de pratique vous permet de brûler entre 400 et 500 calories ! Enfin, un entraînement régulier vous fera gagner en endurance : vous serez probablement vite capable de parcourir de longues distances et de marcher bien plus longtemps que vous ne pouvez jogger. C’est aussi un excellent exercice pour développer sa souplesse, notamment au niveau des hanches.

Marche vs course à pied

Même si elle reste potentiellement traumatisante pour le corps – risques de foulures, d’entorses ou encore de claquages musculaires –, la marche athlétique est néanmoins plus douce que la course à pied, notamment pour le dos et les articulations. À chaque kilomètre de course parcouru, vous effectuez environ 800 réceptions pied-sol, avec 5 à 8 fois le poids du corps à chaque impact ! Ces chocs répétés accélèrent le vieillissement articulaire et le développement de l’arthrose. L’impact est nettement moindre avec la marche athlétique, puisque l’un des pieds est constamment en contact avec le sol. Idem pour votre dos, qui ne ressent pratiquement aucun choc lors de la pratique de cette activité. En revanche, vous pourriez éprouver davantage de douleurs et de courbatures dans vos ischio-jambiers – les grands muscles à l’arrière des cuisses – tandis que la plupart des coureurs ont tendance à avoir mal dans les quadriceps. Alors, convaincue ?

Chercher un article

Les archives


La Newsletter Femmes.nc


En kiosque :

Femmes.nc est un site du Groupe Melchior. ©