fbpx

Les bocaux qui font la déco

Les bocaux qui font la déco
 

Le vrac se développe dans le monde comme en Nouvelle-Calédonie. Les consommateurs ne veulent plus de suremballage, de jetable. Ils veulent du durable. Mais où stocker ses achats une fois de retour à la maison ? Dans des bocaux bien sûr. Et hors de question de les cacher dans des placards !

Recycler

Les aliments secs trouveront leur place dans un bocal en verre. Pour maintenir le côté écologique, ne vous ruez pas dans les rayons de cuisine des magasins pour acheter toute la gamme de bocaux. Regardez déjà ce que vous avez dans votre bac de tri... Les bocaux de compote, par exemple, sont gros et solides. Selon les besoins, les pots de confitures, d’achards (très bien lavés, car l’odeur est tenace) seront parfaits. Récupérez les bocaux en verre avec un couvercle métallique. Vos produits se doivent d’être parfaitement conservés dans un contenant hermétique. Lorsque le couvercle commencera à rouiller, il sera temps d’en changer.

Acheter

Et si les formats ne conviennent pas, alors, direction le magasin. Choisissez plutôt des bocaux dédiés à la conservation alimentaire, avec des couvercles à clapet et des rondelles de caoutchouc, plus solides et hermétiques. Plus tard, lorsque le joint sera usé, il faudra le changer, sous peine de voir les fourmis s’infiltrer dans votre bocal ! Ce serait dommage de retrouver une fourmilière à la place du sucre... Les amateurs de déco choisiront des bocaux qui se répondent. Façon triptyque par exemple, trois de chaque format, à placer les uns à côté des autres du plus grand au plus petit.

Bocaux9 34c09

Trier

Ceux qui ont la folie du tri et de l’ordre se feront une joie de les ranger par couleur. Ainsi, les pois cassés seront placés à côté des lentilles vertes, le blé, le quinoa, le riz brun et le boulgour seront alignés ensemble... Les lentilles corail, d’un bel orange vif, feront de l’effet sur l’étagère. Les amateurs d’originalité pourront dénicher des bocaux de forme atypique, aux illustrations amusantes, et pourquoi pas opter pour des bouteilles en verre avec un bouchon à clapet ou en liège pour se différencier des autres adeptes du vrac. Celles-ci ont d’ailleurs l’avantage d’être plus pratiques lorsqu’il s’agit, par exemple, de verser du riz sans en répandre sur le plan de travail.

Bocaux11 15d2f

Nommer

Les méticuleux prendront soin d’investir dans des petites cuillères ou pinces en inox pour éviter justement d’en mettre partout à chaque fois que l’on se sert d’un ingrédient. On pensera à identifier chaque bocal avec un marqueur qui s’efface à l’eau ou avec des étiquettes. Certaines, façon ardoise, se trouvent facilement dans le commerce. Il sera commode alors d’inscrire à la craie le nom des aliments et, surtout, de le modifier à chaque changement d’ingrédient. Plus de risque de prélever du bicarbonate de soude dans un pot étiqueté « farine » !

bocaux12 6bc82

Exhiber

Une fois la transition écologique lancée, les bocaux achetés, les premiers magasins de vrac visités, il faut ranger ces nouvelles merveilles. Et là, hors de question de les aligner dans des meubles sombres ou un garde- manger caché derrière la cuisine. Mettons-les en valeur sur de belles étagères. Les casseroles, la vaisselle achetée il y a vingt ans, les verres dépareillés, hop, dans les placards, et place au vrac ! Et puis, vous pourrez même faire un shelfie, c’est-à-dire une photo de votre étagère avec ses bocaux et sa plante verte, à poster sur Instagram. C’est très à la mode.

Recycler

Les aliments secs trouveront leur place dans un bocal en verre. Pour maintenir le côté écologique, ne vous ruez pas dans les rayons de cuisine des magasins pour acheter toute la gamme de bocaux. Regardez déjà ce que vous avez dans votre bac de tri... Les bocaux de compote, par exemple, sont gros et solides. Selon les besoins, les pots de confitures, d’achards (très bien lavés, car l’odeur est tenace) seront parfaits. Récupérez les bocaux en verre avec un couvercle métallique. Vos produits se doivent d’être parfaitement conservés dans un contenant hermétique. Lorsque le couvercle commencera à rouiller, il sera temps d’en changer.

Acheter

Et si les formats ne conviennent pas, alors, direction le magasin. Choisissez plutôt des bocaux dédiés à la conservation alimentaire, avec des couvercles à clapet et des rondelles de caoutchouc, plus solides et hermétiques. Plus tard, lorsque le joint sera usé, il faudra le changer, sous peine de voir les fourmis s’infiltrer dans votre bocal ! Ce serait dommage de retrouver une fourmilière à la place du sucre... Les amateurs de déco choisiront des bocaux qui se répondent. Façon triptyque par exemple, trois de chaque format, à placer les uns à côté des autres du plus grand au plus petit.

Bocaux9 34c09

Trier

Ceux qui ont la folie du tri et de l’ordre se feront une joie de les ranger par couleur. Ainsi, les pois cassés seront placés à côté des lentilles vertes, le blé, le quinoa, le riz brun et le boulgour seront alignés ensemble... Les lentilles corail, d’un bel orange vif, feront de l’effet sur l’étagère. Les amateurs d’originalité pourront dénicher des bocaux de forme atypique, aux illustrations amusantes, et pourquoi pas opter pour des bouteilles en verre avec un bouchon à clapet ou en liège pour se différencier des autres adeptes du vrac. Celles-ci ont d’ailleurs l’avantage d’être plus pratiques lorsqu’il s’agit, par exemple, de verser du riz sans en répandre sur le plan de travail.

Bocaux11 15d2f

Nommer

Les méticuleux prendront soin d’investir dans des petites cuillères ou pinces en inox pour éviter justement d’en mettre partout à chaque fois que l’on se sert d’un ingrédient. On pensera à identifier chaque bocal avec un marqueur qui s’efface à l’eau ou avec des étiquettes. Certaines, façon ardoise, se trouvent facilement dans le commerce. Il sera commode alors d’inscrire à la craie le nom des aliments et, surtout, de le modifier à chaque changement d’ingrédient. Plus de risque de prélever du bicarbonate de soude dans un pot étiqueté « farine » !

bocaux12 6bc82

Exhiber

Une fois la transition écologique lancée, les bocaux achetés, les premiers magasins de vrac visités, il faut ranger ces nouvelles merveilles. Et là, hors de question de les aligner dans des meubles sombres ou un garde- manger caché derrière la cuisine. Mettons-les en valeur sur de belles étagères. Les casseroles, la vaisselle achetée il y a vingt ans, les verres dépareillés, hop, dans les placards, et place au vrac ! Et puis, vous pourrez même faire un shelfie, c’est-à-dire une photo de votre étagère avec ses bocaux et sa plante verte, à poster sur Instagram. C’est très à la mode.

Chercher un article

Les archives


La Newsletter Femmes.nc


En kiosque :

Femmes.nc est un site du Groupe Melchior. ©