fbpx

Le rituel magique

Le rituel magique
 

Le calendrier de l’Avent comprend des petites fenêtres en carton que l’on ouvre avec impatience chaque jour en décembre en attendant Noël. À l’intérieur, des surprises, des friandises, des chocolats, des jouets... S’il est souvent associé à l’enfance, le calendrier de l’Avent convient autant aux enfants qu’aux grands gourmands.

Qui n’a pas eu enfant cette joie de se lever chaque matin pour ouvrir à partir du 1er décembre les cases du calendrier de l’Avent, accroché dans la cuisine ! La surprise était toujours au rendez-vous. À l’intérieur, des chocolats, des bonbons, des petits jouets, des friandises. Ce rituel permet de faire patienter dans un esprit festif les enfants jusqu’au jour de Noël.

Que signifie Avent ?

Le terme Avent vient du latin adventus qui signifie « avènement » et fait référence à la période couvrant les quelques semaines avant Noël. C’est au VIe siècle que le pape Grégoire Ier a initié cette période de l’Avent qui débute le quatrième dimanche avant la date anniversaire de la Nativité et s’étend jusqu’au jour de la naissance du Christ, dans la nuit du 24 décembre.

Origines

La tradition du calendrier de l’Avent, elle, est née bien plus tard. Elle trouverait ses origines en Allemagne au XIXe siècle. Au mois de décembre, les parents de familles protestantes offraient à leurs enfants une image religieuse chaque matin jusqu’à Noël. En fait, le but de cette tradition chrétienne était de préparer les croyants à la naissance de Jésus-Christ.

Les premiers calendriers

C’est au début des années 1900 que l’éditeur allemand Gerhard Lang eut l’idée de commercialiser ces images en les regroupant sur un support en carton. De petites phrases tirées de l’Evangile les accompagnaient souvent. Quelques années plus tard, en 1920, le premier calendrier de l’Avent à fenêtres en carton est créé. Petit à petit, les images religieuses sont remplacées par des petites figurines. Ce sont dans les années 1950 que les premiers calendriers de l’Avent sont garnis de chocolats. Le succès de ce calendrier fut si immédiat qu’il s’exporta partout en Europe et plus tard dans le monde entier.

Créativité

Le calendrier de l’Avent n’a cessé de se réinventer. Chaque année, on voit apparaître de nouvelles versions, à l’effigie par exemple des héros de la télévision ou du monde musical. Il n’est plus réservé qu’aux enfants. Des calendriers de l’Avent de bijoux, de cosmétiques, de livres, de cafés, de thés, de macarons, de fromages feront le bonheur des adultes qui ont la sensation de retomber en enfance.

Qui n’a pas eu enfant cette joie de se lever chaque matin pour ouvrir à partir du 1er décembre les cases du calendrier de l’Avent, accroché dans la cuisine ! La surprise était toujours au rendez-vous. À l’intérieur, des chocolats, des bonbons, des petits jouets, des friandises. Ce rituel permet de faire patienter dans un esprit festif les enfants jusqu’au jour de Noël.

Que signifie Avent ?

Le terme Avent vient du latin adventus qui signifie « avènement » et fait référence à la période couvrant les quelques semaines avant Noël. C’est au VIe siècle que le pape Grégoire Ier a initié cette période de l’Avent qui débute le quatrième dimanche avant la date anniversaire de la Nativité et s’étend jusqu’au jour de la naissance du Christ, dans la nuit du 24 décembre.

Origines

La tradition du calendrier de l’Avent, elle, est née bien plus tard. Elle trouverait ses origines en Allemagne au XIXe siècle. Au mois de décembre, les parents de familles protestantes offraient à leurs enfants une image religieuse chaque matin jusqu’à Noël. En fait, le but de cette tradition chrétienne était de préparer les croyants à la naissance de Jésus-Christ.

Les premiers calendriers

C’est au début des années 1900 que l’éditeur allemand Gerhard Lang eut l’idée de commercialiser ces images en les regroupant sur un support en carton. De petites phrases tirées de l’Evangile les accompagnaient souvent. Quelques années plus tard, en 1920, le premier calendrier de l’Avent à fenêtres en carton est créé. Petit à petit, les images religieuses sont remplacées par des petites figurines. Ce sont dans les années 1950 que les premiers calendriers de l’Avent sont garnis de chocolats. Le succès de ce calendrier fut si immédiat qu’il s’exporta partout en Europe et plus tard dans le monde entier.

Créativité

Le calendrier de l’Avent n’a cessé de se réinventer. Chaque année, on voit apparaître de nouvelles versions, à l’effigie par exemple des héros de la télévision ou du monde musical. Il n’est plus réservé qu’aux enfants. Des calendriers de l’Avent de bijoux, de cosmétiques, de livres, de cafés, de thés, de macarons, de fromages feront le bonheur des adultes qui ont la sensation de retomber en enfance.

Chercher un article

Les archives


La Newsletter Femmes.nc


En kiosque :

Femmes.nc est un site du Groupe Melchior. ©